01 84 16 25 56
fermer popup x Joséphine

Bonjour, je réponds tout de suite à vos questions

disponibilité

Faut-il sympathiser avec son patron ?

teambuilding et cohesion d equipe
Parce qu’il est plutôt sympa, parce qu’il pourrait booster votre carrière ou vous ouvrir son précieux carnet d’adresses, parce que vos enfants vont à l’école ensemble… Les raisons pour faire ami-ami avec la direction ne manquent pas. Alors, faut-il copiner avec la hiérarchie et qu’est-ce que ça rapporte ?

Un jeune sur quatre est ami avec son boss… sur Facebook 

C’est ce qu’a révélé une enquête* menée auprès de 4000 salariés, âgés de 18 à 25 ans, dans onze pays.  Toutefois, les disparités sont fortes : aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, la barre des 30% est dépassée. Mais en France, seuls 8 % des jeunes affichent leur patron dans leur liste d’amis. Méfiants les Français ? Oui, puisqu’on filtre de plus en plus ses données sur les réseaux sociaux et qu’on évite que sa hiérarchie ait accès aux photos de la dernière soirée arrosée ou de l’escapade en camping avec les copains. Idem pour toutes les anecdotes personnelles qui pourraient nuire à la carrière professionnelle.

* Etude Digital Diaries d’AVG Technologies

Pour évoluer, sympathisez !

Vous avez envie de gravir les échelons au sein de votre société ? Alors il n’y a pas de secret, il faut soigner ses relations avec ses supérieurs. Car soyez assurés que si vous vous entendez comme chien et chat avec votre hiérarchie, celle-ci freinera votre évolution de manière significative… De manière plus générale, sachez que ce sont les relations personnelles et l’aptitude à s’intégrer au groupe qui constituent aujourd’hui les véritables leviers de réussite. Vous avez été recruté pour un savoir-faire. Vous serez distingué pour votre savoir-être…

Copiner… pour travailler mieux

86% des salariés pensent que les bonnes relations avec la hiérarchie ont un impact positif sur la qualité du travail… Autrement dit, avec un zeste de bienveillance, un brin d’encouragement et une bonne dose de reconnaissance, les salariés sont prêts à se dépasser dans leurs missions. La convivialité serait-elle le premier pas pour mettre fin à la crise ? Patrons, sympathisez avec vos collaborateurs !

* sondage mené par le CSA pour Terrafemina

Anne Durand
Recevez la newsletter du Team Building Magazine par e-mail !