01 84 16 25 56
fermer popup x Joséphine

Bonjour, je réponds tout de suite à vos questions

disponibilité

Gamifiez vos séminaires d’entreprise

Marre des conventions qui ronronnent ? Faites donc jouer les participants ! Les serious games (ou jeux sérieux) ont le vent en poupe en entreprise. Tendance forte en marketing, la gamification gagne aussi l'organisation d'événements. Voici 3 idées ludiques pour réveiller vos séminaires.

Proposer des quizz ou des sondages


Pour éviter les monologues qui endorment, ménagez des pauses ludiques : des questions sur la culture de l’entreprise, un QCM (Questionnaire à Choix Multiples) sur les nouveaux produits, des mini-sondages sur les bonnes pratiques. Il existe des petits boîtiers de vote interactifs qu’on peut louer et distribuer aux participants pour calculer les scores en temps réel, comme dans les émissions télés.

Vendre un programme d’actions aux enchères


Vous devez sélectionner et prioriser des actions afin de choisir celles qui pourront être réalisées l’année prochaine ? Mettez-les aux enchères ! Inspirée de Buy a Feature, un serious game développé par Innovation Games, cette animation demande un peu de préparation en amont. Il s’agit d’évaluer le coût de chaque action, de distribuer une même somme en faux billets à chaque participant, puis de permettre aux personnes qui ont proposé les actions de les « pitcher », enfin de demander aux participants de « miser » leur argent sur les actions qui leur paraissent les plus importantes. En moins d’une heure, le programme d’actions sera établi !

Faire poser des questions sur Twitter


Votre séminaire s’organise autour de discours et de présentations. A la fin de chaque intervention, un temps de questions-réponses est prévu avec le public. Et si vous demandiez aux spectateurs de poser leurs questions via Twitter, au fur et à mesure des échanges ? Il suffit de diffuser un hashtag (mot-clé précédé de #) et de sélectionner les meilleures questions postées par les participants en 140 signes. Concision garantie ! Attention, cette méthode n'est possible que si les échanges ne sont pas confidentiels.

 

Anne Durand
Recevez la newsletter du Team Building Magazine par e-mail !