01 84 16 25 56
fermer popup x Joséphine

Bonjour, je réponds tout de suite à vos questions

disponibilité

Comment pouponne-t-on en Europe ? Aperçu des congés parentaux dans les états membres

atelier de cohesion d equipe
En France, les mamans disposent de 16 semaines de congé après l’accouchement. Dans l’union européenne, la moyenne de ce congé s’étale de 16 à 25 semaines. Les papas européens, quant à eux, font face à de sérieuses disparités pour apprendre à manier la couche et le biberon. Jetons un coup d’œil chez nos voisins…

Pays nordiques, précurseurs de l’égalité homme-femme

En Suède, le congé parental est intégralement rémunéré et court sur 480 jours : 60 sont réservés à la mère, 60 au père et les 360 autres jours peuvent être partagés entre eux, comme ils le souhaitent.
Au Danemark, le congé parental dure 64 semaines, dont 32 sont rémunérées. La mère et le père peuvent partager le congé comme ils le souhaitent à condition qu’aucun des deux ne s’absente plus longtemps que 32 semaines.
L’Islande propose à la mère de prendre 3 mois de congé puis au père de s’absenter 3 mois à son tour et enfin, 3 mois supplémentaires restent à se partager…

Les incitations au congé paternité

En France, le rapport de l’Inspection Générales de Affaires Sociales (IGAS) préconisait en 2012 la création d’un congé parental réparti à égalité entre les deux parents : deux mois à partager après la naissance de l’enfant. Aujourd’hui, le congé paternité existant donne droit à 11 jours de congé au nouveau papa et 2/3 des hommes concernés en profitent. Le congé paternité doit favoriser le partage des tâches familiales et de facto, participer à l’égalité homme/femme dans le monde du travail…
En Allemagne, le congé parental peut ainsi être porté de 12 à 14 mois à condition qu’il soit partagé entre les deux parents.
En Suisse et en Irlande, il n’existe cependant aucune loi sur le congé paternité… Les fonctionnaires irlandais ont droit à 3 jours d’absence rémunérés mais les autres salariés ne bénéficient d’aucun texte…

Vers une harmonisation européenne ?

L’UE parviendra-t-elle à harmoniser ces situations ? Elle est parvenue à s’accorder en 1992 pour le congé maternité : chacune de ses citoyennes a droit à un congé rémunéré de 14 semaines minimum. En revanche, le congé paternité demeure un territoire à construire… En 2011, le Parlement de Bruxelles avait proposé une pause de deux semaines aux jeunes papas : le Conseil européen a dit non…
Recevez la newsletter du Team Building Magazine par e-mail !