01 84 16 25 56
fermer popup x Joséphine

Bonjour, je réponds tout de suite à vos questions

disponibilité

Convaincre les plus réticents au teambuilding

convaincre les plus réticents au teambuilding améliorer la cohésion d'équipe
Certains collaborateurs n'ont pas envie de participer au teambuilding prévu parce qu’ils n'ont pas le temps, n'aiment pas l'activité ou qu'ils ont peur de ne pas y arriver... Comment les convaincre ?


Perdre du temps pour en gagner


Il y a d’abord les sceptiques pour qui le teambuilding se résume à deux heures perdues à jouer comme faire un cour de cuisine ou du karting. Pour eux, "ça ne sert à rien" et ils n’ont "pas le temps de s’amuser." Il faut leur expliquer en quoi l’activité choisie sert les besoins de l’entreprise : le teambuilding va ressouder les relations entre ses membres, les remotiver  ou les rendre plus performants. Ce temps ne sera pas perdu et vite rattrapé par une rentabilité accrue.

S 'épanouir ensemble


Il y a ensuite les timorés, qui n’aiment pas l’activité proposée ou se sentent incapables de la suivre, notamment quand il s'agit d'un défi sportif. Le mieux est de leur démontrer que l’atelier est adapté aux capacités physiques ou techniques de chacun. Le but est que chacun s'épanouisse au sein de l'équipe. L'essentiel n'est-il pas de participer, comme disait le baron de Coubertin ?

Se sentir en confiance


Il y a enfin les méfiants - les plus difficiles à convaincre - pour qui l’entreprise fait jouer ses employés pour mieux les « manipuler. » Le teambuilding peut leur être présenté comme une des rares occasions où les liens hiérarchiques sont effacés, en toute égalité (voir notre article "Le chef d'équipe doit-il participer au teambulding ?"). Il est mis en place dans l’intérêt de l’entreprise, mais aussi de celui de chacun de ses collaborateurs.

Anne Durand
Recevez la newsletter du Team Building Magazine par e-mail !